THAILANDE LA DOUCE

IMG_3526
La première partie de notre voyage touche à sa fin!!! 3 mois de découvertes intenses, de senteurs diverses et de populations encore ancrées dans leurs traditions  … de voyages longs, éprouvants mais si enrichissants…
L’Inde, le Népal et La Birmanie nous ont laissé des souvenirs hauts en couleurs, des sourires sincères, des rencontres étonnantes … Nos repères ont été chamboulés, nos habitudes bouleversées … Nos croyances remises en question … On a observé, on a écouté, on a senti et tenté de nous fondre dans un environnement bien  loin de notre habituel confort !!!

Le 22 novembre, nous posons nos pieds en Thaïlande. Le trajet de l’aéroport au centre de Bangkok nous surprend par la profusion de taxis colorés … Des roses, des bleus, des oranges, des jaunes, des verts et blancs…. À l’approche de la ville, les tuk tuk viennent se mêler à ce tourbillon de couleurs … Leurs sièges en cuir fushia et leurs éclairages criards apportent à ces petits bolides  un look fort attrayant pour les filles!!! Elles réclament leur tour en tuk tuk dès que possible!!!

IMG_3173

L’arrivée à Bangkok marque une nouvelle étape dans notre tout du monde, elle nous replonge dans le monde de la consommation de masse, des embouteillages, de l’individualisme… On découvre les immenses môles climatisés, l’air y est gelé tout comme l’atmosphère bien loin du charme des petites rues françaises  … Chaque mole a sa spécialité même si tous regroupent des centaines de commerces passant de l’informatique aux vêtements et des produits de beauté aux vendeurs de Donut´s. On s’est égaré dans celui spécialisé informatique ou les grandes marques comme Apple cohabitent avec des revendeurs de copies de smart phone, de gadgets, de jeux vidéo  … On en a profité pour changer la façade de l’iPad cassé et pour acheter une protection pour l’appareil photo.
Situé dans la même avenue, on s’est aussi perdu dans l’immense fashion mole, qui comme son nom l’indique, est un regroupement de boutiques axées mode. Loin de nos habitudes françaises, on découvre qu’il est interdit d’essayer les vêtements souvent proposés en taille unique. Robes, TEE shirt, chaussures…ici, il y a de quoi étoffer sa garde robe sans enrichir d’avantage les grandes enseignes!!! Notre préférence shopping s’est tout de même portée loin du centre ville  et de ces immenses complexes impersonnels…c’est au marché de Chakuchac, visité à deux reprises, que nous avons vidé notre portefeuille!!! On s’est « habillé pour l’hivers » comme on dit chez nous!!! Des vêtements , des objets de décoration, des tongues, des savons, des cadeaux pour Noël … On trouve de tout ( ou presque) dans une ambiance aérée. Il est possible de négocier des prix de gros sous réserve d’acheter une grande quantité !!! Il faut bien y passer la journée, c’est immense et très peuplé!!! Pour le déjeuner, un espace food regroupe des dizaines d’échoppes proposant des grillades de poisson, des phad thaï, des brochettes de chips …. et de la glace à la noix de coco, servi avec de l’ananas confit, devenue notre dessert favori …

En Thaïlande, Maje et Bonnie n’attirent plus tous les regards… Pendant 3 mois, elles s’étaient habituées à être les uniques petites filles occidentales… Elles étaient photographiées, gâtées de sourires et de belles intentions par la population locale. À Bangkok, c’est un changement radical, on ne les regarde plus!!! Elles se fondent dans le flux de touristes. Maje a été surprise d’un tel écart de comportement à leur égard, elle a pesté plusieurs jours sur ces thaïlandais si peu souriants et si peu accueillants!!! Financièrement c’est le même constat, auparavant on nous faisait rarement payé les transports pour les filles, ici une tête c’est une personne … comme dans notre pays! Plus il y a de touristes, plus il y a d’argent et moins l’accueil est généreux.

Côté logement, nous avons opté pour une guest house située dans un quartier traditionnel près de la rivière Chao Phraya … Des français rencontrés en Birmanie, nous l’avait conseillée pour son emplacement zen loin de la vie grouillante de cette mégalopole de 8,3 millions d’habitants. Bangkok est un mélange de gratte-ciel jouxtant des quartiers aux bicoques sur pilotis…les roulottes des cuisines de rues s’installent devant les restaurants climatisés, tradition et modernisme se côtoient et cohabitent naturellement !! Contrairement à nos prévisions, nous sommes restés 9 jours à Bangkok grisés par nos pulsions shopping et surtout décidés à nous poser un peu pour préparer la suite du voyage. On en a profité pour faire travailler Maje!! Au bord de la mer, il est trop difficile de la motiver!!! Le réseau internet est aussi d’excellente qualité, pratique pour réserver nos campersvans pour l’Austalie et la Nouvelle Zélande!!!

Le 01 décembre

Ma sœur vient d’arriver pour 9 jours!!! On a programmé quatre jours au Cambodge pour visiter Angkor et 4 jours à Koh Chang pour se relaxer à la mer …
Ce soir, pour marquer son arrivée, nous allons prendre l’apéro au Vertigo, un roof top situé au sommet d’un gratte ciel. La bas, tenue correct exigée …que c’est plaisant de s’habiller un peu après trois mois de roots!!! Un ascenseur extrêmement rapide nous conduit au 59eme étages, on grimpe encore quelques escaliers et une légère bise nous accueille sur la terrasse qui frôle les étoiles… La vue est spectaculaire, l’immensité de Bangkok se dévoile sous nos yeux: ses habitations à perte de vue, ses axes routiers embouteillés, ses écrans géants… Le service est à la hauteur du lieu, soigné et charmant. Les yeux écarquillés, nous assistons au coucher du soleil et à l’éclairage des milliers de lumière animant les nuits de Bangkok..Nous ne restons pas pour dîner, les prix sont un peu trop salés pour notre budget TDM!!!  Nous avons réservé « Chez Steeve » belle terrasse au bord du fleuve situé à deux pas de notre hôtel !!! Pratique sachant que Bonnie va s’endormir rapidement à table!!!

 

Le 03 décembre

Réveil bien matinal pour nous rendre à la gare ferroviaire! Notre train part à 5h55 pour la frontière Cambodgienne. Pour moins de 50 Bath on prend place dans les modestes wagons… Certains disposent de banquettes en bois d’autres un peu plus confortables attirent notre préférence … On doit rester 5 heures dans ce train autant être bien installé !!!
Le passage de la frontière se fait sans encombre bien que des rabatteurs tentent de nous conduire à de faux bureaux d’immigration!!! Vu que nous étions avisés de la pratique, il est facile de déjouer leurs arnaques !!! Les douaniers tentent aussi de nous soupirer quelques dollars pour le visa des filles qui, je l’avais lu, est gratuit!!!! On refuse de payer alors vexés ils nous font patienter …mais nous ne cédons pas et finissons par récupérer nos visas au bout de 20 minutes !!!

Après le passage de la frontière se pose la question du trajet jusqu’à Angkor… On ne réfléchit pas longtemps, la mafia locale à main mise sur les taxis et les bus … On nous conduit à la gare permettant de rejoindre Siem Reap et on embarque dans le premier bus!
En fin de journée, nous arrivons enfin à notre hôtel. Tenu par des français, l’établissement est propre et plaisant.  On se jette tous à la piscine avant de s’attabler pour le dîner !

Le 05 décembre

Notre tuktuk  est venu nous récupérer à l’hôtel pour 8h. On achete notre pass 3 jours de visite des sites d’Angkor pour 40$ et nous partons à la découverte de la célèbre capitale de l’Empire Khmer érigée au IXe siècle.
Notre visite débute par le plus grand et le plus connu des temples: Angkor Wat. Ses douves très larges, ses serpents de pierre, ses jardins, ses bas reliefs… Il y a beaucoup de monde mais l’endroit est vaste.

Le deuxième temple visité nous émerveille … 56 têtes de bouddhas sculptés dans dans pierres… Toutes axées vers une direction selon leur expression…  Si elles font face au sud, si elles regardent le nord, si elles sont tournées à l’est et  si elles est à l’ouest.

Visite TA PHRON, ce temple est connu pour les nombreux fromager qui ont pris domicile dans les ruines.
Leurs graines enfouies dans les déjections d’oiseaux tombent sur les pierres , en grandissant les racines s’incerent entre les murs de l’édifice et les éclate. La nature reprend ses droits.. Le temple est tout en longueur, et on imagine la splendeur des lieux lorsqu’il était habité!!! Des milliers de personnes vivaient là au milieu des jardins.

Le 11 décembre

17h… On prend un bus VIP de nuit direction le sud… Byby Big city, on part à la mer… Le bus est très confortable, on dispose d’un carré comme dans les trains, on a ainsi la place s’allonger nos jambes!!!
3h30 du matin, on arrive au port avec un peu d’avance … Notre bateau lève l’ancre qu’à 7h!
En attendant, on s’allonge sur des bancs dans nos sacs de couchage… L’air marin semble bien frais après la chaleur de Bangkok!!
On nous réveille à 6h pour embarquer, la maudite climatisation du bateau nous pétrifie de froid!!! Pourquoi règlent ils toujours si fraîchement ces clims??? Je ne supporte pas ces passages radicales du chaud au froid!!!!
On débarque à 9h30 au pier de Koh Tao!!! J’ai de magnifiques souvenirs de cette île ou j’avais séjourné  lors de mon voyage en Asie il y a 15 ans!!! C’était mon coup de cœur de Thaïlande, un petit paradis aux eaux cristallines traversé par une piste avec quelques rares resorts et très peu de véhicules. Je rêvais d’y revenir un jour avec ma famille… Quelle déception!!! De part et d’autre de l’embarcadère, des resorts se sont amassées le long de la plage… La piste s’est transformée en route goudronnée bordée d’habitations, les thaïlandais ont oublié de sourire et le sawatika ( bonjour local) ne se lit sur aucune lèvre!!! Trop de succès, trop de touristes … On grimpe à l’arrière d’un taxi direction le nord de la plage principale de l’île: sairee beach. Arrivés à destination, nous avons à peine le temps de décharger nos affaires du pick up que le chauffeur repart… Il faut dire qu’à 300 bath les trois kilomètres, il est pressé de cumuler les courses !
On réalise rapidement que dans la précipitation on a oublié un sac dans le taxi… Et pas n’importe lequel !!!! LE SAC avec l’ordinateur, l’argent et l’appareil photo!!! Le sac qui ne quitte jamais Gaston !!!  Gros moment de stress avant de savoir comment passer à l’action… Gaston part louer un scooter pour essayer de retrouver le taxi et moi je ne bouge pas au cas ou le chauffeur s´apercevrait de l’oublie et souhaiterai nous rendre notre bien!!! Deux  heures passent, Gaston revient les mains vides… J’installe les filles à la plage et il repart demander de l’aide à la police et moi je reprend ma place de gai. Les scénarios s’enchaînent dans ma tête: si on ne retrouve pas ce sac, ce sont toutes les photos de ces derniers mois qui disparaissent, c’est la nécessité de racheter un ordinateur, un appareil photo, des chargeurs…  la perte d’une belle somme d’argent qui écourtera notre TDM….!:-(  Encore une bonne heure s’écoule avant que Gaston réapparaisse… Il semble soulagé et c’est le sourire au lèvre qu’il nous montre le sac!!! Grâce à la précieuse aide de la police qui a mené son enquête, ils ont retrouvé le conducteur du taxi qui affirmait ne pas s’être rendu compte de l’oublie  !!! Pour fêter ses retrouvailles, nous sommes allés dîner au Porto Bello, un excellent restaurant italien servant les meilleures pizza depuis notre départ … Pour dire, il y avait à la carte notre pizza préfèrée : la pizza bianca con ruccola…!! Buonissima!!!

 

Le 13 décembre

On embarque sur un longtail vers les , une île paradisiaque avec deux piscine naturel gorgée de poissons multicolores séparées par un banc de sable blanc …. Ça, ce sont mes souvenirs et les photos qui le prouvent…. Dans la réalité, le vent souffle et la mer est agitée, on se fait arroser à chaque vague et nous débarquons sur l’île trempés de la tête aux pieds:-) à peine posé sur le sable qu’un thaï vient nous réclamer 100 THB par personne justifié par l’entretient de l’île … On commence à installer nos affaires et un autre thaï nous informe qu’il faut louer des chaises longues 150 THB pour pouvoir nous installer à cet endroit et que seule 10 mètres carré de sable mouillé sont disponible sans payé … On règle les chaises longues et partons nous baigner… La marée monte et le vent se dégrade, il est impossible de faire du snoŕkling tant la visibilité est nulle et la baignade est dangereuse avec la force des vagues…. Nous partons nous promener au sommet de l’île pour bénéficier d’un superbe point de vue sur le banc de sable… On a aumoins la belle photo :-) on retourne à nos transat qui baigne les pieds dans l’eau… Décidément il n’est pas simple de savourer ce petit paradis aujourd’hui !!! Le temps se dégrade toujours plus et c’est avec joie que nous apercevons notre longboat venant nous rechercher!!! On se fait de nouveau arroser par les vagues toujours plus grosses et on termine notre journée chez Porto Bello pour apprécier une seconde fois la bianca pizza!!!

Le 14 décembre

On se lève sous la pluie!!! Elle cesse après le petit déjeuner mais le temps reste mitigé alternant entre soleil et nuage!!! Gaston prépare un jeux de boules avec des noix de coco, qu’il surnomme le Cocopétanque: une croix inscrite au marqueur pour l’équipe de Bonnie et un visage souriant pour l’équipe de Maje… Une minie noix de coco verte fait office de cochonnet !!!  On joue toute la matinée, gaston et Maje l’emporte sur notre équipe qui s’est dignement battue;-)
On se promet la revanche à l’heure du coucher du soleil … C’est souvent les jeux les plus simples qui animent le mieux une journée !!!

Le 15 décembre

Départ pour Koh Phangan à 9h!!! La mer est très agitée et les creux ne font pas rigoler les filles… Elles ne sont pas malades mais la limite est proche…
J’avais réservé une semaine au Sea Love Bungalow du côté de Ban Tai et j’étais assez impatiente de découvrir ce lieu qui m’a dit été conseillé par l’école de kite!!! Une très belle surprise !!! Il y a des lieux ou on se sent bien dès le départ, ou on sait qu’on pourrait séjourner des semaines sans se lasser… C’est le Sea Love Bungalow!!!! Magda a créé ce lieu avec goût, tout se prête au partage, à la détente… Les bungalow sont simples mais très cosy, tout de blanc ils appellent à la zénitude. Ils sont dispersés sur le sable autour d’un terrain de Beach volley, des raquettes et des ballons sont mis à disposition. Des hamacs sont installés devant chaque logement et sur la plage…comment ne pas y succomber …Deux paddles permettent aux clients de partir se promener sur la mer calme … Central et face à la mer, le restaurant tout ouvert accueillent ses hôtes avec une table de Ping pong, un jeux de fléchettes, des coussins et surtout Marion à l’énergie débordante!!! Maje et Bonnie n’ont que le sea love à la bouche et le fait de pouvoir plaisanter avec Marion en Français les ravie!!!
Dès notre arrivée, nous prenons contact avec l’école de kite et organisons dès le lendemain le début de notre stage!!;-) Trop contents !!!!

Le 16 décembre

Rendez vous à 9h au shop de kite pour notre premier cours… On patiente devant la porte … le shop est fermé. Un garçon qui était hier sur la plage du sea love et qui a gentiment proposé aux filles de faire de la corde tendue arrive. Son prénom est Elie et il est notre instructeur pour notre stage!!! Nous sommes ravis, nous l’avons trouvé fort sympathique hier avec les filles!!! Le responsable du shop ne s’est pas levé et il est le seul à détenir les clefs :-( nous repartons déçus à notre logement!!! On déjeune et Mika le propriétaire du KBA arrive et se fond en excuse… Il est en congé aujourd’hui et phitou le responsable ne s’est pas levé !!! Il savait qu’on logeait au sea love alors il s’est déplacé pour s’excuser!!! Belle mentalité!!! On apprécie!!! Mika est très sympa et il s’organise pour que notre stage débute cet après-midi!!!
À 14h, Eli vient nous chercher et nous conduit à la plage de Chaloklum dans le nord de l’île… Habituellement les sessions de kite ont lieu sur la plage du sea love mais en décembre les vents sont orientés nord et il est alors nécessaires de rejoindre les plages du nord pour pouvoir kiter.
Le premier jour, nous nous sommes familiarisé avec le matériel, comment s’équiper, description et gonflage d’une voile, mise en place des lignes,…. On a été briefé sur la façon d’aborder un lieu, de lire les vents et de repérer les dangers. En fin de journée on a commencé à manier la voile en étant dans l’eau. Le lendemain, nous avons poursuivi notre entraînement à maîtriser le kite. Faire des huit, changer de bord, décoller de la plage, se faire tracter… Au bout du troisième jour, nous avons enfin pû appréhender le surf et tenter de tirer des bords… On a fait de beaux plongeons mais quand on réussissait, c’était le bonheur!!!
Le quatrieme jour, on avait chacun un kite. Le cours fut consacré à la sécu en mer, aux largages et à la bonne position à adopter sur le surf. Toutes ces infos en 4 jours sous les yeux avertis de Mika, toujours là et toujours aux aguets pour aider ou donner un petit conseil. On s’est éclaté tout en bénéficiant d’un enseignement sérieux. Elie est très pédagogue, souriant et patient … Toutes les qualités pour faciliter et accélérer l’apprentissage!!
Pendant nos heures de kite, Maje et Bonnie attendaient sur la plage avec quelques jeux et un goûter … Ces gamines sont vraiment faciles, elles ont passé quatre  après-midi au vent, seules, sans pouvoir se baigner et on ne les a pas entendu une seule fois râler !!!
Nos trois jours de stage se sont déroulé dans de bonnes conditions de vents, il soufflait même plutôt fort pour la Thaïlande. La marée était aussi exceptionnellement haute et le soir, c’était épuisés d’avoir luter contre les éléments que nous reprenions le chemin du Sea Love!!!!!!

Le 22 décembre

Arrivée sur l’île de Delphine et Lana!!! Maje et Bonnie ignoraient la venue de Lana et la surprise les a comblées de joie!!!!
Le resort que nous avons réservé n’est pas des plus sympathique!!! Internet a ses limites, les photos ne traduisent pas l’accueil ni la qualité des prestations… Les commentaires sur tripavisor étaient positifs mais nous n’avons pas tous la même notion du beau et du bon!!!;-)
On ne va pas se miner pour si peu, nous n’avions pas l’intention de passer nos journées à l’hotel !!!

Bien que le temps se soit gâté et que le ciel soit chargé de gros nuages, nous sommes bien décidés à passer un chouette Noël sur notre île !!! Nous louons deux scooter afin d’être indépendant… Les taxis sont rares et chers ici, la plus part des vacanciers se déplacent en deux roues!
On a sollicité Marion et Phitou pour avoir quelques bonnes adresses de bars et restaurants pour passer nos soirées !!!
Il nous a conseillé L’alcove un bar au bord de mer ou nous décidons de passer notre première soirée !!
L’endroit est tenue par deux françaises… Elles ont ouvert l’établissement il y a six mois et proposent de bons produits français et du bon vin pour un tarif raisonnable !!!! La décoration est soignée, l’endroit est calme, la musique est agréable… Une bouteille de chardonnay nous réconcilie avec l’alcool…. Et quelques planches de bons fromages et de charcuteries nous rappellent nos saveurs françaises !!! Nous avons mille et une choseq à raconter à Delphine mais nous ne savons pas par ou commencer!!! On parle de la saison qui commence à la Clusaz, des dernièrs news en France, on réalise que les choses n’ont guère changé, nous avons découvert tant de choses ces quatre derniers mois qu’on s’imaginerait autant de nouveauté et que nous sommes bien heureux d’être ici, loin de l’habituel routine des fêtes, des frénésies d’achat et des obligations annuelles… Changer fait du bien, réfléchir à une nouvelle façon d’aborder cette fin d’année…
Le jour du réveillon est organisé au Sea love!!! Mika nous avait parlé de la soirée  qui avait eu lieu l’an passé et nous avait proposé de nous joindre à eux… L’idée nous avait plu! Les inscriptions ont été bloquées à 60 personnes… Le principe consiste en un grand buffet avec barbecue, salade et dessert … L’alcool est à la charge de chacun. Chaque personne doit apporter un cadeau et les enfants distribueront les cadeaux au hasard pour le plus grand plaisir de tous… l’ambiance était conviviale même si nous ne connaissions pas grand monde… Les filles ont joué dans le sable et nous avons fait l’apéro accompagné d’une bonne bouteille apportée par Delphine!!! La terrasse du sea love a été décoré et aménagé afin qu’on puisse tous s’installé tous autour d’une table, assis sur des coussins !!!
Au moment de la distribution des cadeaux, les enfants se sont rués pour repartir chaque paquet … Maje m’a apporté le seul non empaqueté !!! Elle ne devait pas oser le donnera quelqu’un d’autre:-) Il y avait un doudou à l’intérieur … Gaston a reçu un porte clef éléphant  et Delphine un tuyau qui devait se rallier à un entonnoir (autre cadeau à trouver) afin de boire;-)
Le son est ensuite monté, les tables repliés sur le côté et nous avons dansé jusqu’à ce que Bonnie et Lana lassée de la soirée veuillent rentrer:-) Maje, quant à elle, serait bien restée !!! Elle adore danser avec ses parents !!!

Le 25 décembre

Le père Noël est passé cette nuit et c’est rassurée que les filles ont découvert le palmier situé en face du bungalow décoré et paré de paquets!!! Bonnie craignait que le père noel ne vienne ne sachant ou la trouver!!! Elle l’a imaginé arriver sur le dos d’un crabe, tiré par une baleine ou en bateau… Les tongues avaient été placées devant l’arbre et les cadeaux étaient répartis selon le propriétaire des chaussures!!!

Petite anecdote:
Bonnie en déballant ses cadeaux a découvert une boîte de lego friend. Sur l’emballage, un logo représentant une tête d’enfant triste barré avec l’inscription 0-3 dessous attire l’attention de Bonnie. Elle me regarde et me dit: maman tu as vu c’est interdit de pleurer quand on joue au lego friend !!!:-)

Nous sommes allés déjeuner chez un thaï avant de rejoindre une belle plage de l’est. Lana qui souhaitait faire de l’éléphant a été comblée par une balade en « forêt »… Nous, avec nos yeux d’adultes, aurions préféré une promenade dans un environnement plus sauvage que ce chemin situé à trois mètres de la route, mais nos aventurières s’en sont contentées et semblaient ravies de leur parcourt !!! Delphine a tendu les billets à l’éléphant qui les a saisi par la trompe afin de les donné à son propriétaire … Ce moment a finit d’écarquiller les yeux des filles !!!
Pour le dîner, nous étions tous d’accord pour retourner à l’alcove passer ce 25 décembre autour d’une bonne table et d’une bonne bouteille de vin français !!
Les jours suivants n’ont pas été beaucoup plus ensoleillés:-( Nous nous sommes tout de même baigné mais il a fallu parfois plier les serviettes en 10 secondes pour éviter une belle averse!!! Delphine et Lana sont réparties le 27… Leur séjour a été trop rapide:-( à peine le temps de réaliser qu’elles étaient là qu’on les accompagnait déjà au pier pour le départ !!!

Nous avons décidé de prolonger de trois jours notre séjour à Koh phangan afin de mettre en pratique nos cours de kite…Malheureusement les conditions se sont dégradées ne nous permettant plus de kiter  !!:-(
Nous partageons ainsi nos journées à patauger dans la piscine de notre nouveau logement et dès que la pluie nous rattrape nous entamons une série de devoirs . Concernant nos repas, il est temps de stopper  les restaurants aux saveurs françaises et aux décors raffinés, notre budget nous rappelle à l’ordre :-) Noel est derrière nous …on retrouve nos habitudes de « cantine » thaï petit budget et des dîners au night market de Thong Sala!!! On se régale de Pad Thaï, de papaya salad, de massaman curry, de fruits shake mango, de banana pancake et de sticky Rice mango dont je raffole!!!
Après plus d’un mois en Thaïlande, on en apprécie de plus en plus la douceur de vivre… Le mot stress ne fait pas partie du vocabulaire local et c’est plaisant de se déplacer sans être rythmé par un compte à rebours … toujours à regarder l’heure et le temps qui nous reste!!!
Le 30 décembre nous partons pour Koh Lanta située dans la mer d’Andaman. Nous prenons un bateau pour rejoindre la côte du golf de Thaïlande, un bus jusqu’à Krabi et enfin un van qui traversera les deux bras de mer nous conduisant à Koh Lanta embarqué sur un ferry!!!
Koh Lanta est une île à la religion musulman. Nombreuses femmes ont leur cheveux cachés sous un voile et le son des appels à la prière raisonne depuis les minarets des mosquées … Ce sont les seuls caractéristiques visibles de ce changement de religion… Nous trouvons les thaïlandais plus accueillants et plus souriants que dans le golf. Il y a moins de français ici, l’île est très prisée par les voyageurs d’Europe du nord et plus particulièrement par les suédois… Nous passons inaperçu au milieu de tous ces blonds!!!
Nous trouvons un bungalow en bambou bon marcher  à 300 mètres de la plage, au milieu des palmtrees et des hévéas. Une petite passerelle sur pilotis mène à la salle de bain située à l’extérieur… Le confort est spartiate, gaston dort sur un matelas à même le sol tant l’épaisseur de son matelas est minime… On se sent pourtant bien dans notre cabane orientée est dans laquelle on se réveille chaque matin au milieu des scintillements du soleil pénétrant par les milliers de petits trous du bambou tressé! Les propriétaires sont très sympathiques. Nous louons un scooter et c’est de nouveau à 4 sur notre bolide que nous arpentons l’île!!! Les plages sont belles et grace au soleil retrouvé on peut enfin faire de belles photos de la mer bleue turquoise…

Le 31 décembre

Ce soir c’est la fin de l’année… Nous sommes motivés avec Gaston à trouver un lieu convivial pour passer notre soirée!!! Notre premier réveillon les pieds dans le sable sud tous les  quatre doit être source de festivité et resté inoubliable!!! Après un repérage de plusieurs restaurants, nous réservons le Why Not, un établissement sur la plage de kiantaubai, ne proposant aucun menu spéciale mais servant de bons poissons au barbecue au son d’un Dj puis d’un groupe de musique … Ils nous promettent aussi le plus beaux feux d’artifices de Koh Lanta!!! On choisit une table sur la plage pour vraiment commencer la nouvelle année pieds nus dans le sable…
On se fait beau pour cette soirée et à 19h30 nous rejoignons le restaurant pour un apéro au shake mango pour les filles et en s’offrant un verre de blanc pour nous… Il n’est pas des plus délicat mais on s’en accommode pour l’occasion !!! On choisit du king maquereau, des calamars et un red fish à manger … Le tout préparer au barbecue… On se régale …
Autour de nous l’ambiance monte. Certains commencent à danser, des démonstrateurs de boules se feux se produisent, le groupe de musique remplace le DJ.. On termine notre repas et rejoignons « la piste de danse »… Que c’est agréable de se dandiner pieds nus dans le sable fin!!! Maje ne s’arrêtera pas de la soirée, tant qu’à Bonnie, elle a retrouvé Sophia, une copine de plage et elles ont joué toute la soirée ensemble!!!
À 23h15, Bonnie s’est endormie, on l’a allongée sur le sable et on a continué à danser jusqu’à ce que le feu d’artifices éclairent le ciel de mille couleurs!!!
On s’est souhaité les vœux en trinquant au mojito ;-)

Le 02 janvier

Depuis notre arrivée, on sillonne toute l’île à scooter. On change de plage, on va manger la ou on nous conseille une bonne adresse… La route qui longe souvent la côte est plaisante, l’île reste encore sauvage par endroit contrastant avec les belles resorts des plages les plus prisées !!! Un jour, on déjeune à old Lanta dans un petit restaurant ou après avoir passé commande, nous profitons du temps d’attente pour faire des devoirs. L’homme âgé nous servant était jadis instituteur. Lorsqu’il vu les filles travailler, il leur offrit du riz gluant, des fruits frais et une bouteille d’eau pour les féliciter et les encourager à apprendre!!! Vu que l’entrain au travail n’était pas au rendez vous, elles cessèrent de râler et reprirent leurs crayons avec une un peu plus de motivation!!
Le nord de l’île possède une belle plage en arc de cercle séparée par une route à une autre hanse ou la mer se retire très loin à marée basse…. L’étendue de sable s’étirant à perte de vue nous a alors rappelé la baie de somme ou nous avions passé un superbe week end l’an passé!!! Nous étions les seuls à profiter de l’eau retirée pour nous aventurer dans c magnifique décor.. Les filles ont découvert des sortes d’étoiles de mer plates, elles  ont traqué les milliers de petits crabes se déplaçant sur le sable, elles ont couru sur le sable modulé par le mouvement des vagues…
Le soir nous avons dîner au night market ou elles se sont émerveillées 5 minutes face à un bel Aquarium. Gaston les a infirmée que c’était de l’eau douce à l’intérieur. Bonnie lui a demandé ce que c’était de l’eau douce… Gaston leur a expliqué que c’etait l’eau du robinet!!! Bonnie l’a alors regardé d’un air ébahit « c’est dingue!!! ça veut dire que quand tu ouvres le robinet , y a des poissons qui sortent!!! ».

Notre première vue de Mook est teinté par les eaux transparentes turquoises contrastant avec le sable blanc.. Quelques longboat amarrés dans la baie apportent quelques touches de couleurs à ce décor paradisiaque… On a réservé au hadfarang resort une chambre perdue dans un vaste jardin… Les lavabos sont  à l’extérieur ajoutant un air de Robinson à notre passage sur cette petite île!!! Contrairement à d’autres îlots s’étant développés pour le tourisme,  Koh Mook est habitée par 3000 âmes préservant l’authenticité des valeurs thaïlandaises .. Un village de pêcheurs à l’est de l’île anime la vie locale et loin des resorts les femmes continuent de préparer des petits plats traditionnels pour une bouchée de pain…
Lors de notre première après-midi à la plage, on a sympathisé avec nos voisins de serviettes français … La famille Zaric… Chrystelle, Fred et leurs deux enfants Margaux et Colin parcourent tous les trois ans un coin du globe pendant 4 mois… Ils avaient été rejoins par une partie de leur famille et  terminaient leur séjour sur cet plage paradisiaque de la mer Andaman… Nous avons partagé quelques beaux moments avec eux dont la visite de l’émeraude cave en canoë Kayak… L’attraction touristique principale de Koh mook consiste à la traversée d’un tunnel  creusé dans la roche par l’érosion menant à une petit plage de sable blanc perdue au fond d’un gouffre!!! Nous partons à 4 kayak et c’est grace à des lampes torches que nous pouvons rejoindre la plage … En effet l’obscurité du tunnel est telle qu’il est impossible de dissocié l’eau des paroies!!! La grotte forme un virage, il est donc impossible de se diriger sans lumière … Après 20 mètres, une lumière nous dirige vers une piscine naturelle couleur émeraude précédant une plage de sable blanc… Des pents abruptes se dressent autour formant un cirque infranchissable… Il faut levé la tête pour apercevoir le ciel… Au retour, souhaitant faire une photo de la plage vierge, nous sommes partis les derniers sans réagir que sans lumière nous aurions du mal à nous orienter..

Pour leur dernière soirée sur l’île, nous dînons avec la famille Zaric. Fred nous a fait découvrir un plat typique de Thailande que nous n’avions toujours pas testé au bout d’un mois!!! …le lap chicken ou larb chicken: du poulet émincé cuit dans de l’eau, aromatisé au citron, aux échalotes, à la coriande et soupoudré de riz gluant grillé puis pilé!!! Top excellent!!! On a aussi découvert la fried spicy papaya salad … Et là encore …un régale !!!

En discutant avec les franchies, nous apprenons que le droit de séjour sur le seuil Thailandais est limité à 31 jours!!! Vu qu’aucun visa n’est nécessaire, nous ne nous étions pas attardé une seconde sur les questions de durée de séjour … Nous devions, de plus, partir plutôt prévu de partir après Noël en Malaise!!!  Malheureusement les dépassements sont pénalisés par une amende à régler à ma police… Et nous sommes à 7 jours de dépassement:-(

Bien que nous soyons restés un mois et demi en thailande, nous n’avons pas l’impression d’avoir réellement visité ce pays. Nous sommes essentiellement restés dans les îles et avons séjourné le reste du temps à Bangkok !!! La vie des insulaires n’est tout de même pas très représentative de la vie des thaïlandais… Ils bénéficient d’une économie boostée par le tourisme, la mer leur fournit de quoi manger et le temps est plaisant toute l’année… Les population du nord sont sûrement bien moins privilégiés, la vie aux champs n’offrent pas le même confort!!!

Le 10 janvier nous prenons la route pour Kuala Lumpur… Nous n’avions jamais utilisé une telle multitude de transport que ce jour là!!! Un side-car nous a transporté sur la plage de sable blanc de Koh mook, puis un long boat nous a récupéré pour nous conduire au pier , de la un van nous a déposé dans une agence à Trant, puis un pick up à une petite gare, puis un van jusqu’à une plus grande gare, et un autre van jusqu’à hat taï… De là un taxi, jusqu’à une agence, et un bus pour Kuala Lumpur !!!!
Le trajet était très bien organisé avec la multitude d’autocollants qu’on nous colle sur le torse afin d’être remet facilement et dirigé en fonction de notre destination !!! Il n’y a que le passage de la frontière qui nous a posé problème … Du à notre autorisation de séjour dépassée depuis 7 jours!!! Nous avons tenté l’excuse de la petite fille malade de  tourista qui ne pouvait subir les transports tant elle était faible … La douanière, qu’on pourrait qualifié de peau de vache tant elle était désagréable, n’a pas prêté la moindre attention aux filles et à calculer avec dédain le montant de notre amende en parlant en thaïlandais à sa collègue qui rigolait!!!! 7000 THB … Soit 500 THB par jour et par jour ( 12 €!!!)
Bien entendu ils ont refusé tout payement en dollar et euros… Gaston a donc couru à un distributeur faire du change … Pendant ce temps, les autres passagers du bus avaient déjà effectué leur formalité douanière et avaient rejoint le bus qui patientait après nous pour rejoindre le bureau d’immigration malaisien!! Peu patient, le chauffeur a souhaité poursuivre en nous priant de les rejoindre de l’autre côté de la frontière le plus rapidement que possible étant donné qu’on faisait prendre du retard au voyage… J’ai eu beau insisté pour le faire patienter, le bus à filer…
Gaston est revenu accueilli par Maje en pleure, paniquée à l’idée que le bus parte sans nous!!! Le règlement et la paperasse ont exigé encore un bon quart d’heure, la douanière prenait bien son temps, elle était nullement préoccupée par nos soucis de transport …. Lorsque nous avons été autorisés à sortir du pays, nous avons couru un bon 500 mètres jusqu’au bureau d’immigration malaisien, nos bagages étaient posés sur le trottoir comme si le bus était parti sans nous!!! Heureusement, nous avions sympathisé avec un couple d’anglais et lorsque le bus a voulu partir sans nous, l’anglais s’est positionné devant le véhicule et a refusé de bouger tant que nous n’étions pas revenus !!! ll a sermonné le chauffeur comme quoi il était immoral d’abandonner en pleine nuit une famille avec des enfants en bas âge !!!! Nous sommes ainsi retournés dans notre transport avec tous nos bagages…Nous nous sommes excusés au près des voyageurs qui semblaient assez contents de voir la petite famille française revenir à bord!!!

nous sommes arrivés à 4 heures du matin à Kuala Lumpur… Nous étions bien fatigués et heureux de nous recoucher dans une bonne chambre d’hôtel!!!!

Kuala Lumpur
Pas grand chose à dire sur cette grande ville… On y a pas trouvé un intérêt exceptionnel… Bien moins frétillante que Bangkok, bien moins intéressante au niveau visite, bien moins attractive pour le shopping … Le seul quartier intéressant est China Town qui offrait quelques belles opportunités d’achat et des restaurants bon marché…
Nous sommes aussi montés au sommet de la tour ls plus haute de la ville qui culmine à . Elle offre un point de vue à 360 degré.
Les Petronas twins tower sont jolies à voir… On aurait pu séjourner une journée en moins …

Le long des routes et en survolant les alentours de Kuala Lumpur lors de notre décollage en avion, on a réalisé le désastre écologique des cultures intensives qui ont remplacé la forêt originelle!!! Le paysage dévoile des plantations d’hévéas et de palmiers à huile à perte de vue.

Laisser un commentaire